Mes projets :

camera

Biographie

Photobucket Jacky CRENEAU présente : Creneau Films Productions. Jacky Créneau Reporter photographe Lillois, élève de l'école Louis Lumière de Paris avec comme professeur Raymond DEPARDON, qui n'est autre que le photographe officiel de notre nouveau Président de la République François HOLLANDE.
Jacky commence comme photographe de l'agence Champagne à Roubaix( mode et défilés ),parallèlement gérant, photographe et reporter de l'agence Osiris, et aussi reporter de mariages, cérémonies et évènementiels pour le groupe Photo-Express... Réalisateur de composits et PressBooks... dans diverses sessions: mode, charme, portrait, lingerie, mariage, photographie industrielle, photo-journalisme, publicité,conception cartes et pochettes pour des disques vinyles,CD, VHS et DVD. Cinéaste et scénariste. Président de Créneau Films Production, Réalisateur de clips , courts et longs métrages. Actuellement Reporter photographe et suivi de réalisateurs et comédiens concernant les avant-premières et interviews des nouveaux films du Cinéma Français et international, ( UGC,Kinepolis,Majestic et Métropole de Lille et environs ).

************************************************************
Le Créneau du cinéma .
******************** Ce blog est réalisé et administré par Jacky CRENEAU et Daniel HERMAN .



L'évasion de l'orphelinat



TABLEAU sous forme de COURT METRAGE pour une adaptation théâtrale écrite par
Emilie TOMMASI : "R.A.S -Les portes qui claquent" : ( Scène de " l'évasion de l'orphelinat". d'après
" Les souvenirs de Michel " - Réalisation: Emilie TOMMASI et Jacky CRENEAU - Musique originale : Daniel HERMAN pour ekm productions - informusic & CRENEAU FILMS PRODUCTION et ACTIO FILMS

Partenaires cinéma

Le quotidien du cinéma

INFORMATIONS

Image and video hosting by TinyPic

Archives sur les c
onférences :

En 2012, le Festival avait organisé deux conférences au Furet du Nord de Lille spécifiques mais pour autant prestigieuses: la première avait eu lieu en présence de notre parrain le réalisateur britannique David Yates (Harry Potter) le vendredi 30 mars à 17h et la seconde avec le réalisateur et dessinateur Vincent Paronnaud (Persépolis, Poulet aux prunes) le vendredi 6 avril à 17h.

Table Ronde

Le secteur du cinéma est dominé par une incertitude empêchant de prédire les retombées. Il est alors évident que la logique qui anime un producteur n'est pas loin du marketing classique. Dès lors, projets cinématographiques et réalités économiques sont étroitement liés. Une conférence a mis en interaction différents représentants de la sphère cinématographique française autour d'un même thème: l'économie du cinéma. Ce débat avait été organisé en Avril 2012 sur Lille à l'espace conférence de Surcouf, rue du Molinel.


Image and video hosting by TinyPic

Le Festival du Cinéma Européen de Lille a organisé en collaboration de l’association "Prix de court" et "www.film-court.com" il a mis à l'honneur le cinéma du Vieux continent, et plus particulièrement le court métrage. A travers une programmation exigeante, des longs métrages hors compétition, des séances jeune public, un concours de scénarii… le festival a offert un accès privilégié à ce format encore trop méconnu.
Pour cette année 2013, le festival a déroulé ses bobines du 29 mars au 5 Avril ayant eu comme parrain officiel, le célèbre réalisateur Patrice LECONTE .

FESTIVAL INTERNATIONAL du FILM d' AMOUR

FESTIVAL INTERNATIONAL du FILM d' AMOUR
Affiche de la présentation 2014

mardi 11 juin 2013

L'inconnu du lac d' Alain GUIRAUDIE


SYNOPSIS :
Un homme de 40 ans passe ses après-midi au bord d'un lac, un lieu de drague gay. Il se partage entre deux hommes : l'un avec qui il entretient un amour platonique, l'autre avec qui il a une relation physique. Mais ce dernier a assassiné son ancien amant...

                                Le réalisateur : Alain GUIRAUDIE

    L'Inconnu du lac est présenté au Festival de Cannes 2013, dans le cadre de la section " Un Certain regard ".  Déjà en 2001, le cinéaste avait participé à la Quinzaine des Réalisateurs en présentant son moyen métrage Ce vieux rêve qui bouge. Puis, en 2003 et 2009 avec deux longs métrages, à savoir Pas de repos pour les braves et Le Roi de l'évasion


  

                                Les comédiens : Pierre de Ladonchamps et Christophe Paou

La question de la sexualité est primordiale dans le travail d'Alain GUIRAUDIE. Pour L'Inconnu du lac, le cinéaste s'est rendu compte que le sujet avait de nombreux points communs avec la pensée de l'écrivain Georges Bataille : La fameuse phrase : "l’érotisme est l’approbation de la vie jusque dans la mort" m’avait énormément frappé quand je l’avais lue il y a longtemps. Je l’avais oubliée, et puis on en a reparlé en préparant le tournage et je me suis dit que ça avait travaillé souterrainement."
Vis-à-vis de son précédent film:  Le Roi de l'évasion , Alain GUIRAUDIE a décidé de changer ou plutôt de faire évoluer son rapport à la sexualité dans L’Inconnu du Lac : "Il était peut-être temps pour moi d’en venir aux choses sérieuses. De représenter les choses de l’amour… Pas l’amour pour rigoler, l’amour amitié comme je l’ai souvent fait… Mais l’amour passion. Je voulais m’y confronter réellement, d’une manière différente, en faisant se côtoyer, au sein de mêmes séquences, à la fois l’émotion amoureuse et l’obscénité du sexe, sans opposer, comme on le fait souvent, la noblesse des sentiments d’un côté, et le fonctionnement trivial des organes de l’autre", explique le cinéaste. Un nouveau cap qu'il perçoit comme une forme de maturité avec ce film qui traite de l'homosexualité.



Certaines scènes de sexe très crues ont été coupées au montage, même si des doubleurs avaient été engagés pour les plans "non simulés" : "Au montage nous n’avons gardé que ce qui était nécessaire. 
Même si nous avions une heure d’incroyables couchers de soleil, nous n’allions pas tous les utiliser pour autant ! C’est pareil pour le sexe. Je voulais qu’il soit présent sans ostentation", commente Alain GUIRAUDIE. Son but n'était pas de faire de la pornographie mais d'inscrire le sexe dans une démarche d'amour.





Dans L'Inconnu du lac, les personnages attendent la tombée de la nuit, moment chargé d'émotion dans le film mais qui a nécessité quelques arrangements dans l'écriture du scénario : "Dès l’écriture, j’ai commencé à être obsédé par des indications du type « fin d’après-midi », « début de crépuscule », « milieu de crépuscule », « fin de crépuscule », qui sont de vrais jalons et de sacrés casse-têtes en terme de plan de travail", explique Alain GUIRAUDIE. Mais le "casse-tête" ne s'est pas arrêté là puisque le cinéaste souhaitait une lumière naturelle. Il fallait donc capter et tourner au bon moment : "On a tout mis en oeuvre pour faire exister ces durées et ces lumières fugitives dans le film. On attendait parfois plus d’une heure, sans rien pouvoir faire, le moment propice pour tourner. Quand nous avions besoin d’ombre, il faisait plein soleil et puis c’était le contraire", poursuit-il. Claire Mathon, en charge de l'image, en profitait pour filmer les transformations du lac qui allaient ensuite nourrir le montage.



 L'Inconnu du lac se concentre sur trois personnages principaux. Trois personnages qui selon le réalisateur pourraient former la personnalité d'une seule et même personne : "Le frivole « cool » (Frank), le dragueur puissant (Michel), dès qu’il ne désire plus, il se débarrasse de sa proie… Et l’homme qui en a un peu marre de tout ça (Henri). L’autre question, c’est : jusqu’où je vais pour vivre mon désir ?", détaille le réalisateur. Un concept récurrent chez le cinéaste. Si le film traite de la communauté homosexuelle, il a voulu éviter tout clivage : "Il y a eu beaucoup de films hétéros qui sont devenus des métaphores homos, et bien disons que là j’avais envie de faire l’inverse, qu’un film au contenu au départ teinté par l’homosexualité devienne une métaphore de la société, du désir, de l’humain en général."






Anecdotes,censure et polémiques :    Le gay baiser de L’Inconnu du lac choque des habitants de Saint-Cloud et de Versailles, qui obtiennent le retrait de l’affiche dans leur ville...
 Ce lundi, les mairies de Saint-Cloud et de Versailles ont fait retirer les affiches du dernier film d' Alain GUIRAUDIE, primé à Cannes, et qui sort mercredi. Les Films du Losange , qui ont produit et qui distribuent le film, s’en sont émus lundi matin sur Twitter.


Interrogée par 20 Minutes, la direction de la communication de JC Decaux confirme que les affiches ont été retirées à la demande des municipalités de Saint-Cloud et de Versailles:  «Nous sommes en contrat avec les villes et quand une mairie demande de désafficher, on désaffiche.» L’afficheur estime cependant qu’une telle demande reste «extrêmement rare». La dernière en date concernait l'affiche du film:   Les Infidèles.

Une affiche « ni provocante, ni choquante » ...

Si le film, interdit aux moins de 16 ans, raconte les aventures sexuellement débridées de deux hommes sur un lieu de drague au bord d’un lac, l’affiche crayonnée par l’artiste Tom de Pékin, dont on peut voir les dessins sur son Tumblr, est moins immédiatement explicite… « Elle est très belle et je n’y vois rien de provocant ou de choquant », confie Régine Vial à la rédaction , la responsable de la distribution aux Films du Losange. Au premier plan, un couple d’hommes s’embrasse, tandis que deux silhouettes colorées au fond de l’image adoptent une posture pouvant évoquer une fellation. Il n’en fallait sans doute pas plus pour heurter la sensibilité de quelques badauds. Une vingtaine, selon la mairie de Saint-Cloud, interrogée par le site Rue 89 « On a été harcelés de coup de fils, de mails depuis jeudi dernier. Certains Clodoaldiens se sont déplacés en personne à la mairie », tandis que celle de Versailles confiait au Pure player : « comprendre que l’affiche puisse choquer un public qui se retrouve désarmé face à des affiches qui abordent la sexualité dans la rue. »  Ce public comptait faire pression sur d’autres villes ...

                                                           Bande Annonce : 

video





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire