Mes projets :

camera

Biographie

Photobucket Jacky CRENEAU présente : Creneau Films Productions. Jacky Créneau Reporter photographe Lillois, élève de l'école Louis Lumière de Paris avec comme professeur Raymond DEPARDON, qui n'est autre que le photographe officiel de notre nouveau Président de la République François HOLLANDE.
Jacky commence comme photographe de l'agence Champagne à Roubaix( mode et défilés ),parallèlement gérant, photographe et reporter de l'agence Osiris, et aussi reporter de mariages, cérémonies et évènementiels pour le groupe Photo-Express... Réalisateur de composits et PressBooks... dans diverses sessions: mode, charme, portrait, lingerie, mariage, photographie industrielle, photo-journalisme, publicité,conception cartes et pochettes pour des disques vinyles,CD, VHS et DVD. Cinéaste et scénariste. Président de Créneau Films Production, Réalisateur de clips , courts et longs métrages. Actuellement Reporter photographe et suivi de réalisateurs et comédiens concernant les avant-premières et interviews des nouveaux films du Cinéma Français et international, ( UGC,Kinepolis,Majestic et Métropole de Lille et environs ).

************************************************************
Le Créneau du cinéma .
******************** Ce blog est réalisé et administré par Jacky CRENEAU et Daniel HERMAN .



L'évasion de l'orphelinat



TABLEAU sous forme de COURT METRAGE pour une adaptation théâtrale écrite par
Emilie TOMMASI : "R.A.S -Les portes qui claquent" : ( Scène de " l'évasion de l'orphelinat". d'après
" Les souvenirs de Michel " - Réalisation: Emilie TOMMASI et Jacky CRENEAU - Musique originale : Daniel HERMAN pour ekm productions - informusic & CRENEAU FILMS PRODUCTION et ACTIO FILMS

Partenaires cinéma

Le quotidien du cinéma

INFORMATIONS

Image and video hosting by TinyPic

Archives sur les c
onférences :

En 2012, le Festival avait organisé deux conférences au Furet du Nord de Lille spécifiques mais pour autant prestigieuses: la première avait eu lieu en présence de notre parrain le réalisateur britannique David Yates (Harry Potter) le vendredi 30 mars à 17h et la seconde avec le réalisateur et dessinateur Vincent Paronnaud (Persépolis, Poulet aux prunes) le vendredi 6 avril à 17h.

Table Ronde

Le secteur du cinéma est dominé par une incertitude empêchant de prédire les retombées. Il est alors évident que la logique qui anime un producteur n'est pas loin du marketing classique. Dès lors, projets cinématographiques et réalités économiques sont étroitement liés. Une conférence a mis en interaction différents représentants de la sphère cinématographique française autour d'un même thème: l'économie du cinéma. Ce débat avait été organisé en Avril 2012 sur Lille à l'espace conférence de Surcouf, rue du Molinel.


Image and video hosting by TinyPic

Le Festival du Cinéma Européen de Lille a organisé en collaboration de l’association "Prix de court" et "www.film-court.com" il a mis à l'honneur le cinéma du Vieux continent, et plus particulièrement le court métrage. A travers une programmation exigeante, des longs métrages hors compétition, des séances jeune public, un concours de scénarii… le festival a offert un accès privilégié à ce format encore trop méconnu.
Pour cette année 2013, le festival a déroulé ses bobines du 29 mars au 5 Avril ayant eu comme parrain officiel, le célèbre réalisateur Patrice LECONTE .

FESTIVAL INTERNATIONAL du FILM d' AMOUR

FESTIVAL INTERNATIONAL du FILM d' AMOUR
Affiche de la présentation 2014

mercredi 20 mars 2013

Queen of Montreuil de Solveig ANSPACH



  SYNOPSIS :


C’est le début de l’été et Agathe est de retour en France, chez elle à Montreuil. Elle doit se remettre à son travail de réalisatrice mais aussi faire le deuil de son mari brutalement décédé. Elle y parviendrait peut-être plus facilement si elle cessait de se trimballer avec l’urne funéraire et savait quoi faire des cendres ! L’arrivée inopinée à son domicile d’un couple d’islandais, d’une otarie et d’un voisin toujours désiré mais jamais complètement conquis vont lui donner les pouvoirs de reconquérir sa vie…


En 1998, Solveig Anspach, Islandaise expatriée, lançait avec le fort et beau "Haut les coeurs ! " , sa déclaration d'amour à la France. Se voulant d'un cinéma intime et engagé, elle avait pour thème de coeur la maladie et les histoires humaines rocailleuses et brutes. Dix ans plus tard, elle est revenue sur sa terre natale avec la comédie  "Back Soon ", basée sur une idée saugrenue, où elle n'avait engagé que des acteurs islandais peu connus.
Galvanisée par la réaction positive du public face à son film tourné en roues libres, elle a décidé pour " Queen of Montreuil " de ramener cette énergie islandaise dans son quartier d'accueil, Montreuil, et d'inscrire le film dans une optique similaire, comme une suite possible à Back Soon. Ainsi, elle a rassemblé pour Queen of Montreuil,  l'actrice Florence Loiret-Caille et les acteurs islandais de son précédent film : ses deux patries sur un seul écran, dans un récit emmené par le déracinement, la communion de plusieurs destins... et les frasques d'un phoque !


Cette troisième collaboration entre la comédienne Didda Jonsdottir et Solveig Anspach a amené la réalisatrice à engager, cinq ans après Back Soon, le fils de l'actrice dans le rôle d'Úlfur, calquant la fiction sur la réalité.

Passionnée de cinéma italien, la réalisatrice Solveig Anspach a tenu avec " Queen of Montreuil " à rendre hommage aux films transalpins en mélangeant le rire et les larmes, la joie et la douleur, et en inscrivant son film dans une tendance plus burlesque qu'à son habitude, notamment par le biais de la présence du phoque.

Le titre fait référence à une réplique du personnage d'Anna qui explique à Agathe, comme on raconte un conte de fée pour donner une leçon de vie ou panser les blessures, qu'une femme qui réussit à surmonter la mort de son mari peut être sacrée reine...

Dans la même veine que l'oie dans Back Soon, Queen of Montreuil se distingue des autres films de Solveig Anspach avec la présence à l'écran d'un phoque, ressort comique, certes, mais aussi symbole du bagage islandais de la réalisatrice. L'histoire du film suit Agathe, qui après la mort de son mari en Asie revient en France avec l'urne funéraire, dont elle n'arrive pas à se séparer. En Islande, la croyance stipule que les phoques sont des réincarnations d'êtres humains, d'où leur regard intelligent et curieux. Là-bas, tuer un phoque équivaudrait à tuer un ancien être humain.

Les visions qu'a Agathe dans le film devaient à l'origine être filmées, mais le budget de Queen of Montreuil était si serré que l'équipe a dû se résoudre à faire des séquences animées, ajoutant au récit un ton surréaliste plutôt sympathique.








Le film de Solveig Anspach a eu son avant-première au Festival du Film Français d'Albi et au Festival Paris Cinéma de 2012, et a fait l'ouverture du Festival Jean Carmet des Seconds Rôles à Moulins. 
Il a été nommé pour Trois Amphores à la première édition du Festival International du Film Grolandais de Toulouse, et est même allé jusqu'à la Mostra de Venise, ou la réalisatrice avait été nommée par un jury de cinéastes lors d'une manifestation indépendante qui se déroulait en parallèle avec le festival, du nom de Giornate Degli Autori.

 
www.Facebook.com/queenofmontreuil



Bande Annonce :

                                       video



1 commentaire:

  1. Enfin un film original où l'on passe un moment agréable avec une bonne dose d'humour et de bonne humeur ... Dommage qu'il n'y ait pas eu plus de promotion et peu de diffusion en salle car c'était plutôt bien mérité.

    RépondreSupprimer